TAB

À la mi-octobre, je participais au Sommet national sur les compétences, à Ottawa. Que ce soit le milieu d’affaires, des petites, des moyennes ou des grandes entreprises, que ce soit à l’Est, au Centre ou à l’Ouest du pays, qu’il s’agisse de représentants du gouvernement ou des dirigeants des collèges communautaires ou des cégeps, le même message fort s’est dégagé : les prochaines années seront cruciales : nous avons besoin de nouveaux arrivants sur le marché du travail qui soient compétents et bien formés. Dans les prochaines années, plus de 70 % des emplois à combler exigeront un diplôme d’études postsecondaires.