Un moins grand nombre de diplômés du niveau collégial nous fragilise, générant une économie possiblement moins solide, moins de services pour les citoyens… La baisse démographique est véritablement un enjeu pour toute la région de Québec.

Comment y faire face ? En misant tous – employeurs, gouvernement, communauté et établissements d’enseignement – sur les talents et les capacités de nos jeunes. Nous n’avons pas le luxe, comme société et plus spécifiquement comme région, de nous passer de leurs talents, de leur énergie et de leur engagement à contribuer au développement continu d’un monde meilleur.

Pour les cégeps particulièrement, cela veut dire, d’une part, susciter l’intérêt des élèves du secondaire pour les études collégiales et d’autre part, conduire les étudiants, une fois inscrits chez nous au cégep, jusqu’à l’obtention du diplôme.

Dans mon prochain billet, je vous parlerai des divers moyens mis en place par les cégeps de la région de Québec pour inciter les jeunes du secondaire à envisager des études de niveau collégial.

Carole