Dans un travail étroit de collaboration, écoles secondaires, acteurs du milieu du travail et cégeps de la région de Québec mettent en œuvre de plus en plus de projets pour encourager la persévérance scolaire jusqu’à la fin du secondaire et pour permettre aux jeunes d’explorer des activités de niveau collégial leur donnant accès à un domaine spécifique. Au Cégep de Sainte-Foy, nous avons mis sur pied deux projets dans deux champs disciplinaires différents : en assurances et services financiers, avec le projet Apprenti collégien en action et dans le domaine des technologies de l’information avec Techno branché. Des entreprises de ces deux industries se sont jointes à nous et aux Commissions scolaires de la Capitale et des Découvreurs pour la réussite de ces projets. D’autres collèges ont emboîté le pas; des projets du même genre sont en développement ou en cours de réalisation dans les cégeps Limoilou et Garneau, de même qu’au Campus St. Lawrence, en collaboration avec d’autres commissions scolaires de la région.

Les résultats de telles initiatives sont encourageants : près de 150 étudiants du secondaire ont participé avec enthousiasme aux activités ayant eu lieu au Cégep de Sainte-Foy ou dans différentes entreprises dans les deux dernières années et plusieurs jeunes participants qui ne souhaitaient pas nécessairement poursuivre leurs études au niveau collégial ont non seulement fait une demande d’admission, mais ont été admis dans un cégep l’année suivante. Avec la poursuite d’autres projets, plusieurs autres jeunes du secondaire exploreront à leur tour différentes possibilités qu’offrent les cégeps de la région et, espérons-le pour eux, feront éventuellement leur demande d’admission dans un programme de niveau collégial.

Mais être admis au collégial, ce n’est pas tout. Encore faut-il pouvoir donner les moyens à ces jeunes de réussir… La suite dans mon prochain billet.

Carole