L’événement culturel que nous accueillons jusqu’au 8 mai prochain nous rappelle qu’il y a plusieurs artistes dans le réseau collégial, soutenus par des professeurs artistes eux-mêmes et qui savent les guider dans leur parcours scolaire, mais aussi artistique. Certains de ces jeunes choisissent de concevoir et de produire de l’art, d’en faire leur profession. Voilà qui nécessite de l’audace et du courage, puisque les voilà devant l’inconnu, devant de multiples possibles. Ce faisant, ils ont le grand défi de se révéler à nous, de nous révéler leur univers et leur interprétation d’enjeux sociaux, politiques, spirituels. Leur vision exprimée avec autant de force nous incite à la réflexion, à la remise en question et nous invite à apprécier le beau, le dérangeant, le décapant!

Avec la tenue de l’Intercollégial d’arts, les étudiants qui jonglent avec l'espace, la lumière, les couleurs et la distance ont la chance de présenter leur travail à des gens qui sont heureux de les découvrir. Pour la première fois, certains confronteront leurs idées et leurs convictions. Je leur souhaite d’aller à la rencontre de leur public tout en dévoilant leur créativité, leur sensibilité et leur savoir-faire.

À nous spectateurs, je nous souhaite de nous approprier une part de ce talent et d’être sensible à l’évocation du monde et des émotions de ces jeunes. Car, il importe de reconnaître que la culture alimente l’esprit et l’âme et qu’elle forge notre identité… et cette culture doit être célébrée.

Samedi soir dernier, j’ai passé un très bon moment à célébrer les jeunes et ce qu’ils nous présentaient!

Carole