Notre Cégep

Le blogue de la directrice générale du Cégep de Sainte-Foy

Mot-clé - communication

Fil des billets - Fil des commentaires

Le français, une force pour ma vie!


Dictee.jpg

Dans cette Semaine du français, au Cégep de Sainte-Foy, plusieurs activités, plusieurs échanges, plusieurs expériences avec les mots… Et, du plaisir à se dépasser.

La dictée de la DG, lundi a parti le bal! Une dictée de 300 mots environ, avec de bons défis et notre vocabulaire qui s’enrichit. Consultez votre dictionnaire : coruscant, flaccide, vaticinations. Qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire?

J’aime jouer avec les mots, défier les règles de grammaire, découvrir de nouvelles expressions, remplir les grilles de mots croisés, etc. L’univers des mots et du français est riche. L’exploiter de différentes manières dans cette Semaine du Français - Objectif sciences -  au Cégep revêt un plaisir que nous partageons à plusieurs.

À cette occasion, quelque 1 500 étudiants et membres du personnel ont pris part aux activités proposées, dont près de 900 ont assisté à la conférence-démonstration du vulgarisateur et animateur scientifique Martin Carli. Au total, 207 personnes ont aussi relevé le défi du concours de twittérature. Bravo aux participants et à ceux qui les ont encouragés en marquant leur préférence. Je vous soumets la mienne :

« Je trouvai une roche chaude. Je jouai avec, et elle aussi avec moi. Prix Nobel, nos belles années. Puis, tumeur. Tu meurs. Marie Curie. »

Bon congé de Pâques à tous et pourquoi ne pas en profiter pour se délecter d’un bon roman?

Carole

Laissez-vous prendre au jeu

Cette semaine, chez nous, au Cégep de Sainte-Foy, se déroule la semaine du français, qui en est à sa seconde édition. Le thème, Le français mis au jeu, réfère aux sports, mais surtout nous invite à célébrer la langue, sous plusieurs volets, communication, écriture, information, dictée et jeux...

Lire la suite...

Emplois à combler, cégépiens recherchés : des années cruciales à l'horizon!

À la mi-octobre, je participais au Sommet national sur les compétences, à Ottawa. Que ce soit le milieu d’affaires, des petites, des moyennes ou des grandes entreprises, que ce soit à l’Est, au Centre ou à l’Ouest du pays, qu’il s’agisse de représentants du gouvernement ou des dirigeants des collèges communautaires ou des cégeps, le même message fort s’est dégagé : les prochaines années seront cruciales : nous avons besoin de nouveaux arrivants sur le marché du travail qui soient compétents et bien formés. Dans les prochaines années, plus de 70 % des emplois à combler exigeront un diplôme d’études postsecondaires.

Lire la suite...